22/04/2010

Heavy Rain

 

Editeur : Sony

Developpeur : Quantic Dream

Type : Aventures/Autres

Site officiel : http://www.heavyrainps3.com/

Sortie : 24 février

Classification : Interdit aux -18 ans

Heavy Rain qu'est-ce que c'est ?

Heavy Rain est un jeu vidéo développé par le studio français Quantic Dream et édité par Sony Computer Entertainment en février 2010. Le jeu a été écrit et dirigé par David Cage, le créateur de The Nomad Soul et Fahrenheit. Heavy Rain se présente comme un thriller interactif, un jeu d'aventure aux thèmes matures et à l'ambiance sombre dans lequel vous êtes amené à faire des choix qui vont façonner l'histoire, le jeu proposant 23 fins différentes. Heavy Rain est une expérience narrative au traitement cinématographique que vous  façonnez. Tour à tour vous allez incarner les 4 personnages dans une soixantaine de scènes et leur faire vivre différentes histoire.

Chaque chapitre met en scène une situation singulière du quotidien des protagonistes. Le jeu mêle exploration, dialogues et scènes d'action et met l'accent sur les choix comportementaux et les interactions entre les personnages. Les choix pris, les attitudes adoptées et la réussite des actions conditionnent le déroulement des scènes et peuvent impacter la suite du récit. L'accroche du jeu est « Fais des choix. Assume les conséquences. »

L'histoire tient du genre thriller et emprunte au drame et à l'horreur. L'expérience repose sur des décisionsamour. La mort et la relation enfant/père sont deux autres thèmes de l'histoire. Le récit a la particularité de présenter la « plausibité visuelle » du cinéma narratif. Les interactions sont subordonnées au contexte de la scène (par exemple, le personnage se déplace généralement en marchant, comme la situation l'exigerait dans la réalité). Tant est que vous pouvez adopter la posture d'un « metteur en scène qui donne des indications scéniques à son acteur ». Une autre particularité du récit est qu'il reste à écrire, en suspens. Le jeu vous propose ainsi une alternative à la plupart des actions, mais aussi à la plupart des situations. Les conséquences des décisions et des actions peuvent se limiter à la scène ou impacter la suite du récit jusqu'à compromettre son dénouement (il existe une vingtaine).Certains choix participent à l'identité du personnage et modifient la nature et le ressenti de la scène (une discussion qui tourne court ou verse dans l'intime, une initiative qui retentit de manière heureuse ou dramatique sur une situation), d'autres constituent des dilemmes imparables, engageant pour les protagonistes et vous sans forcément être lié à la morale (utiliser une arme à feu, céder aux injonctions du tueur), et lisèrent la trame. La continuité du récit n'est jamais brisée, même après la mort d'un personnage principal (il n'y a pas de game over) : le scénario s'adapte à votre  comportements , contraint d'assumer ses choix jusqu'au bout. L'histoire s'étend sur une dizaine d'heures environ. Le jeu présente un système de chapitrage : la recherche de nouveaux embranchements narratifs permet de prolonger l'expérience. David Cage vous invite plutôt à vivre l'histoire une seule fois pour ne pas en briser la « magie ».

L'interface repose sur une version évoluée du système MPAR (Motion Physical Action Reaction), introduit dans Fahrenheit : les interactions sont basées sur des actions contextuelles, à la nature analogique, censées vous immerger dans la scène en lui faisant « reproduire » à la manette les gestes du personnage. Le système de contrôle du personnage est inhabituel : vous dirigez le regard du personnage avec le stick gauche, lequel révèle les interactions possibles avec l'environnement et détermine l'orientation de ses déplacements (initiés avec la touche R2). Les possibilités d'interaction sont matérialisées par des icônes qui symbolisent l'action à accomplir avec le stick droit, les boutons ou le détecteur de mouvement de la manette. Les dialogues sont intégrés au déroulement de la scène : le joueur oriente l'attitude du personnage et la nature des propos en optant entre différents mots-clés à l'écran. Le joueur peut solliciter la voix intérieure du personnage pour obtenir des informations sur la marche à suivre. Les scènes d'action, tels les combats et les courses-poursuites, sollicitent les réflexes et reposent sur le principe du quick time event (trois niveaux de difficulté sont proposés). Les icônes et mots-clés caméra cinématique » (indépendante de vous) et il est généralement possible d'alterner entre deux points de vues. sont intégrées de manière dynamique dans la scène et l'état psychologique du personnage peut influer sur leur lisibilité. Le jeu utilise un système de « caméra cinématique » (indépendante de vous) et il est généralement possible d'alterner entre deux points de vues.

Les personnages principaux d'Heavy Rain

Ils sont aux nombres de 4 dont en voici un bref coup d'oeil,joué par des acteurs et actrices anglais :

http://girlslim.blog.weareplaystation.fr/images/HeavyRain/casting%20Heavy%20Rain.jpg

Dans ce petit récupilatif se trouve les personnages et leur représentant que je vais vous citer les noms :

Norman Jayden-> Leon Ockenden : Profiler du FBI envoyé sur les lieux pour renforcer l'équipeARI, qui lui permet d'analyser les scènes de crime par réalité augmentée. Il est dépendant à la triptocaïne, un psychotrope.

Ethan Mars-> Pascal Langdale : Architecte, père de famille rongé par la dépression et la culpabilité suite à la mort accidentelle de son enfant, Jason, survenue deux ans auparavant. Depuis le drame, il a divorcé de sa femme et tente de renouer les liens avec son autre fils, Shaun.

Madison Paige-> Jacqui-Ainsley : Journaliste qui se retrouve par hasard sur la piste du tueur. Insomiaque, elle se réfugie souvent dans les motels pour trouver le sommeil.

SamDouglas-> Scott Shelby : Détective privé à l'ancienne engagé par les familles des victimes; il est asmathique

 

Avis personnel


Point positif

J'aime bien ce jeu car on peut faire sa propre histoire,l'interpréter autrement  avec le personnage. C'est la premiére fois qu'en France qu'on a un type de jeu du genre là,c'est facinant! Certaine scéne m'ont touché,notament celle du début où Jason (Fils d'Ethan) se fait renverser par la voiture,pauvre petit il n'a pas mérité ça,il est trop jeune pour mourir.

J'aime bien aussi ce jeu car c'est la premiére fois qu'on voit les personnage se déshabiller entiérement et pour les filles qu'on voit les seins. Messieur vous serez content de voir les trés jolies seins de Madison,je suis sûre que vous voudriez bien que votre femme ai les mêmes ou même que vous voudriez bien la serrer dans vos bras,mesdames ne soyez poas jalouse  (rire).

Point négatif

Ce qui me déçoit c'est quand on fait une action,il y a des fois où celà ne focntionne pas trés bien,notament pour le sixaxis qui ne focntionne pas tojours,il faut faire l'action avec beaucoup de précision.

Aussi ce qui me déçoit c'est qu'il faut faire vite votre action,sinon c'est le jeu qui le fait à votre place.

Bonus

On sait maintenant pourquoi Heavy Rain est sorti,c'est un peu grace à Mika avec son titre "Rain"

Mika chante Rain

J'espéres que cette article vous a plu et vous a donnez envi de jouer et de mieux le comprendre.

Bonne lecture.

Bises.

Girl.